top of page
Rechercher

𝕁𝕖û𝕟𝕖𝕣 𝟛 𝕛𝕠𝕦𝕣𝕤 𝕣𝕖𝕟𝕠𝕦𝕧𝕖𝕝𝕝𝕖 𝕝𝕖 𝕤𝕪𝕤𝕥è𝕞𝕖 𝕚𝕞𝕞𝕦𝕟𝕚𝕥𝕒𝕚𝕣𝕖 𝕖𝕟𝕥𝕚e

Par Fabrice Renault.

Une étude remarquable sur plusieurs points conclut que jeûner 3 jours peut régénérer l’ensemble du système immunitaire, même chez les personnes âgées ou malades. Bien que le scepticisme n’ait pas totalement disparu, la découverte est qualifiée de remarquable. Le mérite de cette avancée est attribué aux scientifiques de l’Université de Californie du Sud. Explications…

Jeûner 3 jours renouvelle le système immunitaire entièrement


De nos jours, le jeûne est encore sous la critique des nutritionnistes. Pourtant, la recherche a démontré le processus mis en oeuvre. En effet, un corps affamé déclenche un signal envoyé aux cellules souches pour lancer la production de globules blancs en grand nombre.

Les scientifiques de l’Université de Californie du Sud (USC) sont enthousiastes. En effet, ils affirment que cette découverte est particulièrement attendue par des patients au système immunitaire affaibli. Les patients cancéreux sous chimiothérapie en font partie.


Valter Longo, Professeur en gérontologie et sciences biologiques à l’université californienne explique :

"Il [le jeûne] donne le feu vert aux cellules souches pour qu’elles s’activent et commencent à proliférer jusqu’à reconstruire l’ensemble du système immunitaire. Et l’autre bonne nouvelle : le corps se débarrasse des parties vieilles, endommagées et inefficaces, au cours du jeûne. Si vous partez d’un système immunitaire fortement endommagé par la chimiothérapie ou le vieillissement, les cycles de jeûne peuvent littéralement générer un nouveau système immunitaire.

En fait, jeûner 3 jours contraint le corps à consommer ses réserves de glucose et de graisses. Ce faisant, une quantité importante de globules blancs disparaît :


Quand vous vous privez de nourriture, le corps essaye d’économiser l’énergie dépensée. Pour cela il recycle un grand nombre de cellules du système immunitaire qui ne sont pas indispensables, notamment celles qui sont abîmées.

Ainsi, pendant le jeûne, le nombre de globules blancs baisse fortement et augmente rapidement quand la personne s’alimente à nouveau.


Le jeûne a d’autres effets bénéfiques


Durant les tests, des bénévoles ont jeûné régulièrement entre deux et quatre jours sur une période de six mois.

Les scientifiques ont alors découvert que le jeûne prolongé réduit également l’enzyme PKA. Elle intervient dans le processus de vieillissement cellulaire. Elle augmente le risque de cancer et favorise la croissance tumorale.


Le jeûne diminue les effets secondaires de la chimiothérapie


Jeûner pendant 72 heures protège également les patients atteints de cancer contre l’impact toxique de la chimiothérapie. Tanya Dorff, professeur adjoint de médecine clinique à l’USC affirme que :

Les résultats de cette étude suggèrent que le jeûne peut atténuer certains des effets nocifs de la chimiothérapie.

Se référant à la période de jeûne de 72 heures, Chris Mason, professeur de médecine régénérative à l’University College de Londres, a déclaré :

Cela pourrait être potentiellement utile parce que [3 jours] ce n’est pas assez long pour que cela soit très nuisible à une personne atteinte de cancer. Mais je pense que le moyen le plus judicieux de progresser serait de synthétiser cet effet avec des médicaments. Je ne suis pas sûr que le jeûne soit la meilleure idée. Les gens sont mieux à manger régulièrement.

Le Professeur Longo de conclure :

Il n’y a aucune preuve que le jeûne soit dangereux alors qu’il y a des preuves solides qu’il soit bénéfique.
6 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page